If... - Rone, Arandel & Clara Moto

  • Rêvé qualitatif et éclectique par son géniteur, un certain Agoria, InFiné est rapidement reconnu comme un label novateur anti-conformiste. Des hits d’Agoria et Carl Craig aux facéties électronica de Murcof en passant par les pianos d’Aufgang, InFiné assume et défend fièrement ses convictions. A l’occasion de cette soirée de rentrée le label présente ses jeunes pousses, déjà valeurs sûres du dance-floor, sur un line-up copié-collé de Sonar 2011, dans l’intimité de Point Ephémère. http://infine-music.com/ En guise de prélude, Pedro Soler & Gaspar Claus (guitare flamenca et violoncelle) se produiront au Café de la Danse dès 19h30 http://www.facebook.com/event.php?eid=197492980315886 RONE (InFiné / Fr-All) Né à Paris, fraîchement exilé à Berlin, Rone a rapidement marqué les esprits grâce à des titres comme Bora, Belleville, ou le récent So So So, faisant suite au succès de son album Spanish Breakfast paru en 2009 sur InFiné. Mais c’est surtout sur scène qu’il déploie tout son talent, jouant exclusivement live, seul ou accompagné d’artistes comme Bugge Wesseltoft au piano, Gaspar Claus au violoncelle ou Adrien Roch au saxophone. L’énergie mise en Å“uvre lui ouvre les portes des meilleures scènes, du Rex Club parisien à l’Ageha tokyoïte, en passant par les prestigieux Sonar barcelonais et Nuits Sonores lyonnaises. www.myspace.com/rone0 ARANDEL (InFiné / Fr) Arandel n’est pas un groupe, Arandel n’est pas un personnage. Si l’album In D est un ovni, son concepteur, plus qu’un sujet vivant non identifié, est surtout un musicien touche-à-tout qui tient derrière ce projet à rester en retrait. Arandel est le nouveau terrain de jeu d’un artisan pop nourri au krautrock, à l’électro et à l’école new-yorkaise minimaliste. C’est la face cachée d’un artiste qui révèle avec In D son envie d’explorer d’autres pistes, en proposant un projet affranchi des formats pop et de l’écriture classique. Un concept inédit, pour un résultat inouï. www.myspace.com/arandelmusic CLARA MOTO (InFiné / All) C’est la rencontre fortuite avec Agoria et son projet de label InFiné qui va permettre à Clara Moto de sortir son 1er maxi, Glove Affair. Un an plus tard, c’est avec Mimu et la ballade légère au refrain implacable de Silently qu’elle dévoile ses penchants pour la pop et toute son allégeance à la musique électronique. Cette affection qu’elle décline avec une féminité toute singulière, Clara la sonorise une fois de plus en 2010, dans son premier album Polyamour, laissant paraître l’intensité raffinée et sensible qui est sienne, ouvrant ainsi les pages d’un journal intime. www.myspace.com/claramoto
  • If... - Rone, Arandel & Clara Moto - Flyer front