Daniel Avery + Anastasia Kristensen + Sekhem Soundsystem

  • Homme de conviction, Daniel Avery a foi en une vertu désormais anachronique : la patience. Après le succès de son premier album Drone Logic sorti fin 2013 et son adoubement par la communauté électro (Erol Alkan qui l’a signé sur son label Phantasy, Andrew Weatherall, etc.) ce trentenaire anglais ne s’est pas pressé. Il a attendu plus de cinq ans avant de publier un beau successeur, Song For Alpha. Daniel a été bien occupé à voyager, à découvrir et à jouer de la musique devant des publics totalement différents, que ça soit au Berghain, le club mythique berlinois, au Japon, dans des festivals.